Home Cours et Workshops Atelier photo à Auxerre

Atelier photo à Auxerre

0 184

Sylvain Solaro d’Egg’s Echo a animé un atelier à Auxerre

Les secondes FIMA du lycée Fourier passent derrière l’objectif

lundi 13 mai 2019, par Vanessa Gaillet

Cette année, au lycée Fourier à Auxerre, les secondes FIMA participent à un projet d’éducation artistique et culturelle original. En effet, ces élèves sont engagés dans un projet autour de la photographie et du portrait afin de valoriser leurs filières professionnelles.

Au début de l’année scolaire, le proviseur, Fabrice Rousseau, avait sollicité les professeurs principaux afin d’envisager un projet avec chacune de leurs classes de seconde. Hélène Baudot, enseignante de lettres-histoire-géographie, a saisi l’occasion pour proposer à ses dix-sept élèves de seconde FIMA menuiserie et peinture un projet autour de la photographie. (Cette filière est composée de deux sections : AFB aménagement et finition du bâtiment et TMA Technicien menuisier agenceur.)

En lien avec le thème « Des goûts et des couleurs discutons-en » inscrit aux programmes, un projet a été mené avec Sylvain Solaro, photographe professionnel. Pendant une vingtaine d’heures, les lycéens ont découvert la photographie, le matériel utilisé mais ont aussi réfléchi aux questions de point de vue, de cadrages ou encore de composition. L’objectif du projet était de réaliser une exposition photo destinée à valoriser les filières professionnelles des élèves impliqués.

Et en effet, douze clichés (six par groupe) seront imprimés en grand tirage pour être exposés au lycée dans un premier temps mais aussi lors de futurs forums à destination des collégiens. Ainsi les élèves découvriront des filières professionnelles à travers ces photographies.

une séance de prise de vue au cœur du lycée

Après la présentation du projet, les élèves ont rencontré le photographe et découvert le matériel. À l’aide d’un objet souvenir apporté de chez eux, les lycéens ont rapidement pu passer derrière l’objectif et prendre leurs premiers clichés.

Lors de la séance de prise de vue, Sylvain Solaro a guidé les élèves et les a sensibilisés au fait de toujours regarder la scène à photographier. Pour ces jeunes habitués à multiplier les prises de vue successives sur leurs smartphones, il a fallu ici éviter les contre-jours, retirer les éléments inutiles du champ, réfléchir à ce que l’on voulait « raconter ».

Après la séance organisée dans les couloirs du lycée, les montées d’escaliers ou encore dans les ateliers, les élèves, leur enseignante et le photographe ont procédé aux choix des clichés qui seront exposés lors de la journée Portes Ouvertes du lycée Fourier.

« On ne prend pas une photo, on la construit » (Ansel Adams)

Il a fallu alors comprendre pourquoi une photo est intéressante : repérer si la règle des 1/3 – 2/3 avait été appliquée, observer si la composition était équilibrée, si les zones floues étaient voulues. Pas question de « rogner » ou de « retoucher les photos », la composition devait être pensée en amont.

Les élèves sont intervenus pour questionner les cadrages choisis, réfléchir à l’intérêt d’une contre-plongée ou encore réagir à des photos qui semblaient « ratées ». L’occasion de travailler la prise de parole mais aussi l’argumentation au moment de donner son avis sur les photos préférées.

Le photographe a rappelé qu’une bonne photo pour ce projet était celle qui apportait une indication sur le lieu (l’atelier, les machines utilisées) et qui immortalisait une attitude (un geste de la tête, une position de main..).

 

 

SIMILAR ARTICLES

NO COMMENTS

Leave a Reply